Les points essentiels sur l’investissement locatif

Les points essentiels sur l’investissement locatif

28 mai 2020 0 Par Makrem

Un placement dans le secteur immobilier garantit une augmentation considérable des ressources et des revenus. L’investissement locatif attire de plus en plus de Français et ce, depuis ces dix dernières années. Plusieurs régions dans l’Hexagone séduisent les grandes sociétés spécialisées dans le foncier. Avant de se lancer, mieux vaut connaître tous les détails sur le sujet.

Qu’est-ce que l’investissement locatif ?

Un investissement locatif consiste à acquérir un bien immobilier afin de le louer par la suite. L’habitat peut être meublé ou non. La majorité des investisseurs commencent par les appartements, cela est dû à de nombreux facteurs tels que les impôts, la complexité de recherche de preneurs sérieux. L’achat de l’immeuble s’effectue en général par le financement d’une banque, moyennant un crédit à long terme et en mettant en garantie la propriété et les documents y afférents.

Un investissement locatif aide à se constituer un patrimoine conséquent tout en profitant de plusieurs prérogatives comme l’exonération à des impositions. Il permet de jouir de nombreuses législations avantageuses comme les lois Pinel et Bouvard. Il est transmissible aux héritiers tout comme il est cessible. L’acquéreur a le choix entre un bien totalement rénové, neuf ou ancien.

Qu’est-ce que le rendement locatif ?

Dans le domaine de l’investissement immobilier, le rendement locatif constitue l’indicateur de performance du placement. Il se divise en deux, à savoir le bénéfice locatif brut et net. Le premier consiste à analyser le potentiel tandis que le second mesure les revenus engendrés, après déductions de toutes les charges. Son calcul est effectué par les administrateurs des biens ou encore les agences spécialisées.

Comment réussir son investissement locatif ?

Choisir son investissement locatif en se référant à l’emplacement de l’immeuble

Avant de conclure un contrat et acheter le bien, il importe d’étudier l’investissement sur tous les plans pour assurer un rendement effectif. Le premier indicateur à prendre en compte est la situation de l’immeuble. Certains quartiers appâtent plus que d’autres, de même pour les villes. Un investissement locatif à Paris sera plus rentable, car la valeur locative est nettement plus élevée que le prix d’achat. Il faut sélectionner les emplacements qui attirent le plus de monde, calmes et surtout à proximité des écoles, des crèches, des supermarchés.

Privilégier la superficie

Par la suite, ciblez toujours les biens avec de grandes espaces. L’investissement locatif dans les petites surfaces est très compromis car les occupants peuvent remettre les clés rapidement et bien trop souvent. Les appartements munis de trois pièces ou plus permettent d’avoir un bon rapport rendement et risque. Le choix des preneurs joue un rôle conséquent pour le succès de votre investissement car il contribue à la sélection du bien dès le début. Si les étudiants sont ciblés, il faut privilégier les studios de quelques mètres carrés, proches des campus et accessibles aux moyens de transport.

Investir à long terme

La fréquence de la rentabilité est un critère déterminant dans un investissement locatif. Une productivité sur le long terme est à avantager par rapport à la rentabilité saisonnière. Le prix d’une maison de vacances au bord de la plage est plus élevé que le montant du loyer pendant la période estivale. Dans les résidences temporaires, le rendement devient aléatoire et tributaire du niveau de fréquentation de l’emplacement.

Misez sur l’immobilier professionnel

Les acquéreurs se précipitent pour investir dans les logements sans penser aux sociétés. Le placement immobilier professionnel figure parmi les plus lucratifs, surtout dans les mégalopoles telles que Paris et Bordeaux. Les risques de vacances sont amoindris, tout comme le non-paiement de loyers. Avec le taux annuel de création d’entreprises sur le territoire, la demande de local ne cesse d’accroître et rend les placements plus intéressants. Par ailleurs, la durée de bail des personnes morales est généralement plus étendue que celle des particuliers. D’après les sondages, le rendement atteint jusqu’à 10 % bruts annuellement.