Masque de protection respiratoire : différentes catégories pour des utilisations variées

Masque de protection respiratoire : différentes catégories pour des utilisations variées

30 août 2021 0 Par Povoski

Un masque de protection respiratoire peut servir dans plusieurs types de situations : environnement professionnel poussiéreux, crise pandémique, pollution forte, etc. Il sert notamment à protéger et préserver vos voies respiratoires contre les particules toxiques, les bactéries, ainsi que les virus ambiants.

De fait, il existe plusieurs types de masque de protection respiratoire : le masque chirurgical de type I, type II, et type III, le masque FFP (FFPI, FFPII, et FFPIII), masque respiratoire complet, demi-masque respiratoire, masque anti-poussière, filtres respiratoires, etc.

Masque de protection respiratoire : les types de masque

Pour information, les masques FFP ne protègent pas contre les gaz et les vapeurs. les masques, mais sont efficaces aussi bien contre les aérosols biologiques que contre les aérosols chimiques. Concrètement, un masque FFP est un appareil de protection respiratoire conforme à la norme NF EN 149. Ce type de masque de protection respiratoire protège notamment contre l’inhalation à la fois de gouttelettes et de particules en suspension dans l’air. Néanmoins, son port est contraignant en raison de son inconfort thermique, ainsi que sa résistance respiratoire et ce, par rapport à un masque chirurgical, par exemple.

Par ailleurs, un masque de protection individuelle peut prendre plusieurs formes : masque à ventilation assistée, masque à gaz, masques de protection complets, masque à système de fixation, filtres à gaz, masques filtrants, filtre à particules, ou encore sous formes d’appareil de protection respiratoire. De même, un masque de protection respiratoire peut être un masque réutilisable ou masque à usage unique. Comme il existe ce qu’on appelle les masques combinés. Un masque combiné combine notamment les caractéristiques des filtres à gaz et à particules. Son utilisation permet de se protéger contre les aérosols et les gaz vapeurs. Pour choisir votre filtre, vous devez choisir un filtre de la même marque que votre masque complet ou demi-masque, et ce de manière à ce que le système de fixation soit le même.

Les masques respiratoires réutilisables doivent être de très bonne qualité et surtout conformes aux règles sanitaires. De même, vous devez toujours faire en sorte de bien les protéger afin d’en préserver l’efficacité.

L’appareil à ventilation assistée  ou masque à ventilation assistée comprend un système de protection respiratoire à pression positive. De fait, vous n’avez aucun effort respiratoire à fournir car un ventilateur motorisé fournit l’air filtré directement dans la pièce faciale via le tuyau annelé.

Le masque respiratoire à adduction d’air offre un haut niveau de sécurité. Il s’agit d’un appareil respiratoire ou d’un équipement de protection isolant (ARI). Les masques de protection avec soupape d’expiration sont surtout utilisés dans le domaine médical. Ce sont des masques de protection respiratoire dont la soupape est le principal élément. Un masque anti-pollution couvre le nez et la bouche contre les produits dangereux polluants présents dans l’air ambiant.

Masque de protection respiratoire : conformité avec la norme

Un masque de protection respiratoire doit être conforme à la norme en vigueur, c’est un appareil respiratoire qui vous protège des brides et effectue l’évacuation des divers toxiques, et donc c’est un isolant efficace qui vous permet une respiration saine. C’est aussi un masque anti-poussière qui fait partie des appareils de protection de la santé générale. Son utilité première consiste dans la protection des voies respiratoires en rendant le passage de l’air filtré et sain. Certains appareils respiratoires offrent également une protection auditive et peuvent être sous forme de masque intégral.

Évidemment, un masque jetable ou non réutilisable ne doit être utilisé qu’une seule fois, et ce au bout de 24 heures maximum ! Les cartouches filtrantes, pour leur part, peuvent être soit jetables ou lavables avec des finesses de filtration allant de 0,45 à 300 microns, et sont anti-calcaire, anti-odeur, etc.

Les masques de protection respiratoire sont des équipements de protection individuelle contre les particules fines, les vapeurs organiques, la toxicité ambiante, et servent aussi à protéger de la poussière.