Partir à la retraite en avance est-il une bonne ou une mauvaise idée ?

Partir à la retraite en avance est-il une bonne ou une mauvaise idée ?

2 octobre 2020 0 Par Sarah

L’âge officiel pour partir à la retraite en Belgique est de 65 ans pour les femmes et de 67 ans pour les hommes. C’est valable aussi bien pour les professionnels du secteur public que du secteur privé. Il n’empêche que vous pouvez aussi décider de partir plus tôt afin de mieux profiter de la vie. Mais est-ce réellement une bonne idée ? Le point.

 

Une retraite anticipée à quel âge ?

La retraite anticipée se passe à 65 ans en Belgique. Sous certaines conditions, vous pouvez partir dès 60 ans. Tout dépend si le poste que vous occupez nécessite un certain effort physique que vous n’êtes plus à même de fournir. En tous les cas, pour partir en retraite anticipée, vous devez faire une demande et constituer tous les dossiers de départ à la retraite et de pension avant de quitter votre poste.

 

Les conséquences de partir à la retraite en avance

Pour un expert en comptabilité Ixelles notamment, partir en retraire en avance n’est pas une bonne idée. En effet, du point de vue pratique, il y a des avantages à envisager. Notamment, vous aurez plus de temps pour vous occuper de vous et de vos petits-enfants. Vous aurez également plus de liberté pour la réalisation de vos projets de fins de vie. Mais financièrement parlant, ce peut être compliqué.

Vous êtes sans savoir que la pension de retraite est fixée en fonction de votre catégorie et du poste que vous avez occupé, mais aussi de vos années d’expérience dans ce dernier. En décidant de partir à la retraite 5 ans avant le jour J, vous pouvez donc diminuer votre pension, qui, disons-le, n’est déjà pas très importante.

En outre, si la retraite vous semble idyllique vue de loin, vous pouvez vite déchante quand ce sera à votre tour. Il faudra faire avec l’ennuie, les réactions de votre entourage, et l’isolement. Ce qui accélère votre vieillesse. En effet, les personnes âgées qui ne font rien tombent généralement petit à petit dans la dépression. Ce qui engage leur rapidement leur pronostic de vie.

 

Travailler jusqu’à votre dernière heure est-il donc la meilleure solution ?

Pour autant, travailler jusqu’à la dernière seconde de la dernière heure qui vous sera autorisée n’est pas non plus la meilleure solution. Et pour cause, les capacités physiques ne sont plus les mêmes. Et arrivée à un certain âge, on a envie de quelques changements, non seulement dans le quotidien, mais aussi dans la vie en générale. On a envie de vivre des aventures exceptionnelles, de partager des moments en famille, etc. Chose que vous ne pouvez pas vous permettre en travaillant 8 heures par jour et 5 jours par semaine.

La meilleure alternative semble donc être la retraite progressive. C’est une nouvelle solution proposée de plus en plus dans les entreprises privées de Belgique. Il s’agit d’un système qui consiste à enlever petit à petit les heures des personnes qui partent bientôt à la retraite pour que la transition se passe plus facilement. Et c’est un système qui profite également aux entreprises qui continuent de profiter du savoir-faire et de l’expérience des séniors pour former les jeunes générations et pour tenir la barre.

Malheureusement, aujourd’hui, le statut de retraite progressive n’est pas encore totalement légal. Les séniors qui profitent de ce système ne savent donc pas où se placer ni à quelle loi se fier notamment pour le calcul de leurs heures, de leur paie, de leurs droits sociaux, etc. Avant d’accepter la retraite progressive, vous devez définir les termes avec votre employeur pour éviter les malentendus et les conflits. Votre expert en comptabilité Ixelles pourra vous accompagner dans ces démarches.