Peut-on utiliser le CBD pendant la grossesse

Peut-on utiliser le CBD pendant la grossesse

17 août 2021 Non Par Amine

Tomber enceinte est sûrement l’une des plus belles choses qui peuvent arriver dans la vie d’une femme. De ce fait, elle met tout en œuvre pour que sa grossesse arrive à terme sans problème et sans complications. Elle a donc recours au CBD dans certains cas pour se soulager de plusieurs maux. Mais cette substance n’a-t-elle pas des répercussions sur l’enfant ou sur l’état de santé général de la femme ?

Qu’est-ce que le CBD ?

De son vrai nom cannabidiol, le CBD est un cannabinoïde qui se trouve dans le cannabis ou le chanvre tout comme le cannabinol (CBN) et le tétrahydrocannabinol (THC). Le chanvre est une plante qu’on retrouve souvent dans la plupart des régions équatoriales du monde. Le THC contenu dans le cannabis est connu pour les effets psychotropes qu’il occasionne à ses consommateurs, ce qui les rend accros et vraiment malades.

Généralement, juste 15% de THC suffisent pour donner au consommateur un effet planant, en modifiant son état de conscience. Par contre, le CBD quant à lui est inoffensif et même thérapeutique. Il existe sous plusieurs formes : alimentaires, cristaux purs, huiles, fleurs, infusions, cosmétiques, etc. Le CBD n’est utilisé que dans certains cas donnés pour soulager différents types de maux.

Dans quels cas l’utiliser ?

Le CBD est utilisé surtout sur le plan médical sans pour autant être un médicament. Encore appelé le cannabis thérapeutique, le CBD mérite bien ce surnom du fait qu’il est capable de soulager les douleurs et même de réduire les nausées. En effet, le CBD n’est pas un danger pour la santé des adultes et surtout, il n’a aucun effet psychotrope sur eux. 

En plus d’être légalisé dans plusieurs pays, il est aussi d’une grande utilité pour les femmes enceintes. Son caractère naturel et surtout non toxique pousse de plus en plus de personnes à s’en procurer. Il est utilisé dans les cas de nausées, de douleurs, de courbatures, de dépression, d’anxiété, d’insomnies, etc. Il est aussi efficace contre les maladies de peau, l’acné, les crises d’épilepsie, le diabète et ouvre même l’appétit. Mais il ne faut surtout pas oublier de ne pas en abuser.

Quels sont ses impacts sur la grossesse ?

Il n’y a que très peu de recherches sur la dangerosité du CBD sur la grossesse qui ont été faites. Les quelques résultats obtenus démontrent cependant qu’il n’y a pas de dangers à proprement parler sur la grossesse. L’effet CBD antiémétique, soulage les femmes de leurs nausées matinales et des vomissements. Il les aide aussi à lutter contre l’anxiété, la dépression, les douleurs et d’autres troubles liés à la grossesse.

Mais puisqu’il n’y a pas assez de recherches surtout sur son influence sur la santé du bébé, il est conseillé de ne pas en prendre durant la grossesse. En outre, pendant l’allaitement, une étude a démontré que le THC est plus présent dans le lait maternel que le CBD. En plus, le THC peut y rester jusqu’à six jours après la consommation même en de faibles proportions. Il est donc mieux de ne pas toucher au CBD vu qu’il y a encore assez de flous en ce qui concerne son impact sur le bébé. 

Ainsi, en l’absence d’arguments solides, il est souhaitable de s’abstenir de consommer du CBD pendant la grossesse, sauf sur prescription médicale surveillée.