Comment fonctionne une micro station ?

Comment fonctionne une micro station ?

12 janvier 2022 0 Par Povoski

Pour le traitement des eaux usées domestiques, on utilisait la fosse toutes eaux et un système d’épandage. Mais avec les nouvelles technologies, ce système connu également sous le nom de filière traditionnelle, est devenu obsolète. Au lieu de liquéfier et décanter les effluents avec ce système passif, on opte pour des micro-stations d’épuration pour traiter les eaux usées domestiques notamment dans les résidences secondaires qui n’ont pas de raccordement au tout à l’égout.

Micro station : Qu’est-ce que c’est ?

La micro-station d’épuration est un système qui permet le traitement des eaux usées domestiques, celles des toilettes, des lavabos, de la douche et de la baignoire. Cette solution d’assainissement individuel permet en effet de digérer et décanter les déchets organiques d’une maison individuelle. Cette fosse d’assainissement non collectif est compartimentée et peut être soit en béton, en polyuréthane, ou en polyéthylène. Dans le premier compartiment ou cuve, elle fait le prétraitement, dans le second, le traitement et enfin de compte elle passe à la clarification et l’évacuation des eaux usées. D’ailleurs, dès que les eaux usées sont traitées, elles peuvent être relâchées en milieu naturel sans crainte pour l’environnement. Cela est possible grâce à son mode de fonctionnement et aux techniques utilisées. Si vous avez besoin d’installer une micro station dans votre résidence secondaire qui n’a pas de raccordement au tout à l’égout, sachez que sur le marché, il existe plusieurs types de micro-stations et une large gamme de marques agréées par les SPANC. Il suffit de contacter un spécialiste et de lui préciser le nombre d’habitants pour recevoir un devis gratuit détaillé avec la possibilité d’avoir un contrat d’entretien et de maintenance pour l’entretien annuel.

Micro station : Comment fonctionne-t-elle ?

Avant de voir comment fonctionne une mini station d’épuration, il est bon de savoir qu’en général les micro stations d’épuration se composent de 3 cuves ou compartimentsEt dans chacune de ces cuves a lieu une opération bien définie. En effet, dans la première cuve, on assiste à la décantation des eaux usées, puis dans la deuxième a lieu la réaction puis la clarification dans la troisième cuve. L’eau n’est assainie qu’une fois passée par toutes ces étapes. Une fois ces étapes passées, l’eau peut enfin être relâchée en milieu naturel. Pour que l’eau soit traitée convenablement, elle doit passer par ces 3 étapes essentielles afin que les micro-organismes présents dans les eaux usées à savoir les bactéries, puissent jouer leur rôle de destructeur de la matière organique. A l’image des fosses septiques, les micro stations ne peuvent en aucun cas recevoir l’eau de pluie.

Quand elle est mise en service, une micro-station traite les eaux usées en trois phases successives : le prétraitement, le traitement grâce au réacteur biologique et la clarification. Dans la première phase, les matières solides et les liquides (les eaux ménagères) sont séparés. Durant cette étape des bactéries anaérobies consomment les matières solides et se chargent des gaz afin d’éviter les mauvaises odeurs. Grâce au tube d’aération, les matières solides sont reconduites dans le bassin d’aération et passent ensuite à la phase de traitement. Dans cette deuxième phase, le compresseur entre en action afin d’aérer les bactéries aérobies par un apport d’oxygène. Ce qui va leur permettre de se développer et digérer les polluants restants. Lors de la troisième phase, celle de la clarification, toutes les matières qui sont en suspension vont être séparées des eaux traitées à l’aide d’un clarificateur. Dès qu’elles sont épurées, les eaux traitées sont rejetées en milieu naturel. Elles peuvent être utilisées pour l’irrigation par exemple.